L’intuition et la rencontre par Michèle Géhan

Après des années de travail collectif sur « Les apprentissages dans les Réseaux d’échanges réciproques de savoirs[1] », puis sur « Les savoirs dont nous avons besoin pour vivre maintenant », il n’est pas anodin que j’ai choisi de parler de « la rencontre », telle que je la pratique chaque jour. La rencontre comme objet d’apprentissage ; et les Réseaux ne sont-ils pas une bonne démarche d’apprentissage de la rencontre ? La rencontre, comme art, savoir-faire et savoir-être dont nous avons besoin pour vivre ensemble.

Mon choix se fonde sur l’importance qu’ont eu les rencontres dans ma vie, sur mon goût de la rencontre, sur mon choix d’être attentive aux relations ; mais il n’est pas non plus anodin que ce choix se fonde aussi sur ma participation aux Réseaux et mon accord profond avec cette démarche réciproque, sur mes propres apprentissages d’animatrice de Réseaux, de formatrice à leur démarche et de « chercheuse » amateur dans ce groupe, auteur de cet ouvrage.

Mon goût de la rencontre, mes intuitions sur le lien entre intuition et rencontres

Je pense avoir acquis, au fil des ans, des capacités à me relier aux autres, comme si cela m’était « donné ». Je vis comme une chance de croiser, chaque jour, des gens divers et variés qui ne me laissent pas indifférente et m’ouvrent souvent des horizons nouveaux.


[1] Dans la suite de ce texte, je les appellerai : Les Réseaux ».

Télécharger le document entier en cliquant ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s