L’intuition collective comme contre-pouvoir citoyen à l’expertise toute puissante par André Giordan avec le concours de Gianni Giardino

De plus en plus d’activités humaines sont consécutives à des avancées scientifiques et/ou technologiques : procréation assistée, clonage, nanotechnologies, manipulations génétiques,..,. Nombre de choix politiques dépendent de stratégies économiques très complexes ou biaisées ; n’entendons nous pas parler tous les jours d’agences de notation ?.. De nouvelles demandes sociales font l’objet de débats que ne veulent plus trancher les politiques ; ils nomment à ce propos des Comités d’éthiques.

Or ces dernières années, l’expertise qu’elle soit scientifique, économique ou éthique a été fortement critiquée, voire mise à mal par de multiples scandales sur la place publique. D’ailleurs, l’éthique n’est-elle pas soluble dans l’espace est dans le temps ? Ce qui est proposé non convenable ici, n’est-il pas fait sans plus d’égards autre part ? Ce qui est à proscrire à tel moment à tel endroit, ne se voit-il pas dépassé un instant plus tard, plus loin ? Chaque fois, des conflits d’intérêts de la part de certains experts ou des agences de régulation qui apparaissent « bidon », infestées par des représentants des lobbies qu’elles sont censées contrôlées !

Télécharger le document en entier en cliquant ICI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s