Les philosophes et l’intuition par François Schalchli

Un philosophe (Goblot, je crois), note malicieusement que les philosophes ont souvent dénommé « intuition » un mode de connaissance qu’ils n’arrivaient pas vraiment à identifier ou à définir, au risque d’en faire un terme fourre-tout … on va quand même essayer !

1.   Wikipédia :

« l’intuition semble être un mode de connaissance immédiat …une intuition n’est pas « inférentielle » : elle n’est jamais la conclusion d’un raisonnement conscient. Elle prend la forme d’un sentiment d’évidence quant à la vérité ou la fausseté d’une proposition qu’on ne peut pas toujours justifier »

Le Vocabulaire philosophique de Lalande  précise :

  • « connaissance d’une vérité évidente qui sert de principe ou de fondement au raisonnement discursif et qui porte non seulement sur les choses, mais sur leurs rapports ( le mode de connaissance portant sur les « bases »)

  • vue directe et immédiate d’un objet de pensée actuellement présent à l’esprit et saisi dans son individualité (l‘approche non décomposable, sans étapes)

  • toute connaissance donnée d’un seul coup et sans concepts ( une autre voie de connaissance)

  • connaissance sui generis , comparable à l’instinct et au sens artistique , qui nous révèle ce que les êtres sont « en eux-mêmes » ( on est au cœur du réel)

Télécharger le document au format pdf en cliquant  ICI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s